Accéder au menu

Moustache Football Club, réflexion et analyse sur l'actualité du football.

Monter en Ligue 1 sans s'arrêter par la case Ligue 2

Monter en Ligue 1 sans s'arrêter par la case Ligue 2

Chaque saison, depuis plusieurs années, une équipe parvient à réaliser l?exploit de passer du National vers la L1 sans passer plus d?une saison en L2. Rares sont les clubs suffisamment structurés pour gérer si facilement une promotion. Cette performance est-elle possible encore cette saison ?

Double promotion


Depuis les 10 dernières saisons, 4 clubs sont parvenus à conserver leur dynamique suite à leur promotion du National vers la Ligue 2 :
- Valenciennes => Champion de L2 2005/2006 - Champion de National 2004/2005
- Arles-Avignon => 3ème de L2 2009/2010 - 3ème de National 2008/2009
- Evian-Thonon-Gaillard => Champion de L2 2010/2011 - Champion de National 2009/2010
- Bastia => Champion de L2 2011/2012 - Champion de National 2010/2011

 

    

L'équipe de Bastia fête son titre de champion de Ligue 2.


4 clubs ont donc connu les joies de la double promotion sur ces 10 dernières années. Une véritable performance sportive, lorsque l’on sait qu’une fois arrivé à l’échelon supérieur, l’objectif initial avoué est de s’y maintenir en emmagasinant le maximum d’expérience. Plus étonnant, ce phénomène se produit désormais depuis 3 saisons, série en cours.

Fait anecdotique et amusant, chacun de ces clubs a terminé à la même position en National, puis l’année suivante en Ligue 2.

 

Et maintenant, à qui le tour ?


Il est commun de penser que les bilans sportifs ne peuvent être dressés avant d’avoir atteint le palier des 10 matchs de championnat. Nous avons donc patiemment attendu avant de tirer nos conclusions.

Tout d’abord, faisons un tour d’horizon pour découvrir qui sont les trois candidats à la course National-L2-L1:

- Nîmes - Champion de National 2011/2012

Actuellement 11ème du championnat, Nîmes a du mal à lancer son championnat. Ne parvenant pas à enchaîner les bonnes performances, le club serait plus avisé de regarder derrière lui avant d'espérer mieux. Ce sentiment se renforce lorsqu’on regarde la liste des adversaires à venir au mois de novembre : Le Havre, Arles-Avignon, Dijon, Lens, Angers. Les espoirs de Nîmes reposent en grande partie sur Seydou Koné, le meilleur joueur de National la saison dernière, qui a marqué 20 buts en 29 matchs de championnat en National et 22 buts en 29 matchs de championnat en CFA la saison précédente.
Le MFC ne miserait pas sur ce club dans la couse à la double promotion. Pourtant, c’est le mieux placé des trois en course.


- Niort - 2ème de National 2011/2012

Niort, 17ème, ne fait guère mieux que nos amis Nîmois. Malgré ce classement peu flatteur, Niort semble être l’équipe la mieux armée pour devancer Nîmes et Ajaccio. Gastien Pascal, l’entraîneur, n’a pas encore trouvé l’équilibre parfait permettant au club de viser plus haut. 4ème défense du championnat, Niort est également la 17ème attaque de L2.


- Gazelec Ajaccio - 3ème de National 2011/2012

19ème de Ligue 2, avec un petit point d'avance sur Sedan, Ajaccio a du mal à s'acclimater à cette division. La saison est loin d'être terminée, en prouve la remontée fabuleuse de Monaco la saison dernière, même si le contexte était différent. En cas d'exploit, Ajaccio pourrait mettre tout le monde d’accord cette année, car le club est actuellement sur une double promotion CFA-National-L2. La passe de trois pour le club Corse ? Il y a peu de chance, mais pour la postérité, nous voulons y croire.

                        

Rencontre de National opposant Nîmes à Niort, saison 2011/2012


Bien qu’Ajaccio et Niort ne sont pas bien classés, ces clubs semblent mieux se porter que Nîmes durant les premiers matchs de Ligue 2. En regardant le classement selon le temps de jeu, Niort et Ajaccio se classent respectivement à la 8ème et 7ème position à la 80’ minute de jeu. Les 10 dernières minutes leur sont fatales.

Attention, nous ne prenons en compte ici que l’aspect sportif. Il est bien entendu nécessaire de se poser ensuite la question si l’un de ces trois clubs, ayant le mérite de montrer en L1, dispose des infrastructures et du budget adéquats pour ne pas subir de relégation administrative.

 

Que pouvons-nous apprendre de ces doubles promotions ?

Nous avons déjà rédigé un article vantant la valeur de notre Ligue 2, expliquant ainsi les bons résultats sportifs des clubs promus en Ligue 1. Force est de constater que l’écart semble s’être, lui aussi, réduit entre le National et la Ligue 2. Les équipes de National disposent désormais d’infrastructures professionnelles et peuvent ainsi s’appuyer sur ces centres de formation performants.

 

                                    

Ribéry, Valbuena et Giroud ont tous trois faits leurs armes en National.


Individuellement, ce championnat est capable de fournir des joueurs qui vont s’adapter rapidement et briller. Franck Ribéry et Mathieu Valbuena sont les premières personnes qui viennent en tête. N’oublions pas des joueurs comme Rami (CFA) , Giroud (prêté une saison en National), Koscielny ou encore Steve Savidan (qui a participé à la double promotion de Valenciennes). Les joueurs provenant de National, ayant porté le maillot de l’équipe de France, sont plus nombreux que nous ne le croyons.

 

Double promotion rime avec succès ?

Avec un peu de recul, il est temps désormais de découvrir quels sont les parcours des 4 clubs cités en début d'article, les 4 derniers ayant réussi cette double promotion.
Cependant, Bastia n'ayant pas encore réalisé une saison complète en Ligue1, nous allons l'exclure de ce tour d'horizon.


- Valenciennes
Équipe “surprise” de cette nouvelle saison de L1, Valenciennes - 5ème du classement et meilleure attaque - joue l’un des plus beaux football du championnat. N’en déplaise aux spectateurs qui ne trouvent pas ce club à sa place (Rep à ça Pascal Praud !), le club a su se structurer pour se fondre dans le paysage de la L1.

La saison suivante la remontée en L1, Valenciennes s’est sauvée de justesse, terminant à la 17ème position. Il s’agit de la 7ème saison en L1 de suite, nul doute qu’il va y avoir du spectacle au stade du Hainaut cette saison.


- Arles-Avignon
Arles-Avignon est l’exemple typique du club n’ayant pas digéré une ascension non programmée. Confondant vie réelle et Football Manager, le club a perdu son âme en chamboulant aussi bien le staff que l’effectif. Souhaitant relancer d’anciennes gloires en perte de vitesse, le club s’est mis dans le rouge financièrement en oubliant l’essentiel : créer une osmose.

Bon dernier pour sa première saison de Ligue 1, le club reste depuis dans le ventre mou de Ligue 2, à la 13ème position.


- Evian Thonon Gaillard
La première saison d’Evian a permis au club de se classer en 9ème position avec 13 victoires et 11 matchs nuls. Le club a su apporter des éléments d’expérience à son effectif avec des joueurs tels que Sidney Govou, Cédric Barbosa ou encore Olivier Sorlin. Danone, partenaire principal du club, a su apporter des moyens financiers depuis 2007 pour donner au club les moyens de ses ambitions. CFA, National, Ligue 2, Ligue 1 en 5 années, le club dispose d’armes nécessaires pour rester dans l’élite. Fraîchement débarqué, Evian ne fait pas encore partie du paysage footballistique français, mais saura se faire une place sur le long terme.



La passe de 4 cette saison semble compromise. Cependant, Niort et Ajaccio semblent les mieux placés pour réaliser l’exploit. Le classement final ne parle pas en faveur de ces deux clubs, mais l’évolution du score montre qu’ils sont constants et que seules les 10 dernières minutes de jeu leur font défaut.

La double promotion au haut niveau est quelque chose de moins en moins rare, mais les clubs doivent s’assurer d’encadrer une ascension rapide sous peine de refaire ses valises pour repartir à l’échelon inférieur ni vu, ni connu.

nous vous conseillons
commentez cet article
Chargement
Tu aurais pu citer l'En Avant Guingamp, qui après avoir fait National - D2 - D1 a gagné l'Intertoto et disputé la C2!!!
Gribouille
03 Novembre 2012
Je ne suis reparti que sur les 10 dernières années ;)
En prenant un peu plus large, Boulogne-sur-mer fait aussi partie des promotions éclair. Avant de faire le chemin inverse aussi sec.